lundi 18 novembre 2019

l'albinos passe souvent, ces dernières nuits, sur le chemin devant la maison... cerfs et biches c'est hier aux alentours de 10h du matin... ils sont un peu perturbés actuellement du fait des battues qui se déroulent...




ma troupe de mulots sylvestres... je leur ai adjoint un numéro six, capturé dans le seau cette nuit. ils s'entendent apparemment bien...




dimanche 17 novembre 2019

quelques images...

les moineaux ne font que passer et sont plutôt rares chez moi, en plein milieu forestier... (ici en principe moineau friquet, avec sa tache noire sur la joue : il est un peu plus campagnard que le moineau domestique...) curieusement la littérature dit "sexes semblables" alors qu'il semble y avoir une femelle un peu différente... à moins que cela ne soit une domestique car elle a l'air aussi un peu plus grande...






(digitale pour l'an prochain)


vus depuis un chemin en hauteur, les troncs empilés semblent petits...



 épiaire des bois, un peu retardataire...


lui je l'appelle l'ancien car les cinq autres semblent être une nichée... il s'est à nouveau sauvé dans l'entrée et petit futé... ne se fait plus prendre, pour l'instant : il a appris a actionner la trappe avec sa patte pour sortir de la nasse avec le casse-croûte qui s'y trouve ou après y avoir mangé...
si je veux le capturer je pose un grand seau profond dans lequel il finit par sauter quand il a faim. il n'arrive à en ressortir que si je lui tends la main, en grimpant sur mon bras... il s'y est aussi habitué... :-)

on le reconnaît à son oreille gauche...  je ne l'avais plus remis avec les autres, plus petits, car apparemment il leur fait peur... ils s'étaient pour cela réfugiés ensemble dans un pot en grès, mais ont de suite regagné le nichoir avec de la paille dès que l'ancien a disparu... :-)





je pensais les libérer, mais pour l'instant je les garde car ils deviennent assez confiants, au point que certains se laissent prendre à la main... sauf qu'ensuite ils conservent leur envie de se sauver en sautant... :-)
(numéro cinq n'a pas voulu poser avec les autres)



 le blaireau croque un petit rat des moissons que j'ai posé car mon chat l'avait laissé traîner...


 sur le plateau lorrain...

dimanche 10 novembre 2019

gel

premier coup de gel nocturne et matinal...

les capucines sont cuites...




libérés hier soir dans l'entrée, pour expérimenter, ils ont vite fait de regagner leur "box" via le piège nasse...
ils aiment bien ce pot à oignons en grès, fermé d'un couvercle et comportant des trous pour y entrer...





en passant près du village... les colverts sont apparemment regroupés sur l'étang du village, bien plus grand... et sont absents ici depuis un bon moment... il faut dire qu'ils sont bien nourris là-bas... :-)


samedi 9 novembre 2019

mulots

à voir le captif de ce matin, un peu plus grand, il semble quand même que les autres soient de jeunes mulots sylvestres : probablement une portée (ce sont généralement des familles nombreuses). et là c'est un adulte, un peu plus grand, que j'ai joint au groupe dans son "box"... un aspect intéressant est que ce dernier n'est pas du tout peureux alors que les autres sautent dans tous les sens comme des fusées quand on les approche...
et le scénario prend une autre tournure...  car après un moment de présence de l'ancien tout zen... les jeunes sont subitement moins peureux...
tellement moins peureux que, me faisant prendre au jeu, je poursuis l'expérience et tout le monde grimpe tour à tour gentiment sur ma main, puis mon bras... pour se faire larguer en dehors de leur boîte... et les voilà à nouveau disparus, libérés dans les nombreux pots de fleurs et recoins de l'entrée... mais je pense qu'ils se feront reprendre assez rapidement pour quelques cerneaux de noix... :-)
(édit : tout le monde est de retour effectivement quelques heures après :-)







pas grand monde de nuit, juste des chats, sauvage et pas sauvages... et, courte visiteuse car toujours très discrète... apparemment une bécasse...



vendredi 8 novembre 2019

et qu'çà saute...


ce que j'avais pris pour un jeune mulot est en fait un mulot sylvestre adulte : ils sont très petits... de la taille d'une petite souris - et très vifs...
j'avais placé quatre captifs dans une grande caisse métallique (ils étaient revenus une seconde fois après avoir été libérés) mais deux d'entre eux ont réussi à sauter les 60cm de hauteur et à s'éclipser par un petit interstice... entretemps j'en ai recapturé cinq (çà a l'air d'être une tribu, et le mulot sylvestre a effectivement tendance à vivre en groupe... et un qui entre (probablement par ce tout petit trou dans un coin, que je ne ferme pas intentionnellement), les autres suivent... :-)
je vais les garder en attendant, et voir s'il y a d'autres candidats qui se font prendre... 





immobiles un court instant, car çà saute dans tous les sens...
(sinon ils sont cachés dans un petit nichoir retiré ici pour la photo)

quelques dernières fleurs...








 ma culture de pleurotes a disparu : il restait une grosse pile de troncs datant de 2015 et de ce fait couverte l'an passé de pleurotes... je croyais qu'ils les ont oubliés mais il y a environ un mois un camion grumier a tout emporté... il n'en reste que quelques morceaux, quand même de quoi en faire un plat...