vendredi 16 février 2024

réveil

par douze degrés on se réveille et j'en ai compté trois (crapauds), ce soir, sur la route forestière, devant la maison...
(pas forcément une bonne chose, mi-février...)



et une grenouille...





les arums et le lamier pourpre apparaissent aussi...

une habituée des étangs de la vallée...
 
le mulot est un abonné nocturne aux graines de tournesol des oiseaux...






il aime bien les monuments couverts de mousse :-)



lundi 5 février 2024

 un peu trop grand pour le mulot, l'oeuf, mais pas pour la fouine...




un chat sauvage s'est un instant intéressé aux oeufs, mais n'y a pas touché...
ou aux mulots ?






 lui (campagnol) s'est fait prendre au piège... au fond d'un seau... puis libérer...



samedi 3 février 2024

il y a quelques jours, le matin étaient les cheveux d'ange, (issus grâce à un champignon, de l'eau extrudée du bois mort, par le gel...)

 





pour la première fois la mamma a ramené ses deux petits (trois semblent avoir disparu car ils étaient cinq) ils sont encore peureux...





il s'intéresse aux miettes...

la fouine a emporté un oeuf (que l'on m'avait donné car trop ancien)



j'étais curieux de voir qui léchait la gamelle du chat... campagnol et musaraigne...




mes ragondomestiques lors de l'une de leurs visites quotidiennes...



lundi 22 janvier 2024

 promeneurs nocturnes...



dolomedes, s'est risquée sur le pas de la porte par des températures fort négatives...

je pense que c'est un accenteur mouchet : il s'est hélas tué contre la vitre du local attenant lorsque j'y suis entré ... je l'ai posé à la fouine qui l'a cherché le soir même...