mardi 27 juin 2017

 "je vais bien finir par attraper quelqu'un !"


























pas encore trouvé qui sont ces jolies guêpes...


le bupreste à huit points... une espèce à tendance plutôt méridionale, semblerait-il...






























dans l'étang,


comme il y a plein de monde sur l'étang, on ne rentre plus trop souvent...
 mon chat aime se rouler sur le macadam chaud de la route... quand il secoue la tête, c'est flou... :-)







 sauge des bois,


 (pourpier)

dans la grange les guêpes sont très discrètes et le nid grandit doucement...
je pense que c'est la guêpe saxonne, qui n'est pas très agressive...


surprise, ce soir, sur l'étang : une cane colvert tenait compagnie aux deux jars...



quand ils m'ont vu ils se sont approchés, comme ils le font souvent,


et du coup tout le monde était intéressé de voir ce qui se passe et une pile de canetons (j'en ai compté quatorze) et deux ou trois adultes sont sortis des enchevêtrements de saules marsault...
le fait que les oies n'aient pas peur les a apparemment rassurés et ils se sont alors promenés sur l'étang...
et tous ont de nouveau disparu comme ils étaient apparus, après avoir tourné et barboté une dizaine de minutes...





samedi 24 juin 2017

 de la famille des taons...



























le grand sphinx de la vigne s'est retrouvé dans l'entrée... replacé dehors il était un peu groggy et a d'abord dû refaire chauffer son moteur : pour cela les ailes vibrent un moment, de plus en plus vite, et il finit par s'envoler...






le gamma, butineur nocturne : il est reconnaissable aux signes blancs sur ses ailes (qui lui donnent son nom)




















tabac d'Espagne,



























galles du chêne : c'est une petite guêpe qui fait cela en pondant au départ son oeuf sur la feuille d'un chêne... un vermisseau est à l'intérieur...
je m'étais par contre demandé pourquoi des fourmis... c'est qu'elles s'intéressent au miellat des pucerons qui sont sur les galles...


un gros trou qui traverse de part en part un poteau est un abri idéal pour agelena labyrinthica...


il se chauffe au soleil,


























camomille,
 millepertuis,































la barbe de bouc parfois appelée aussi reine des bois, est un peu de la même famille que la reine des prés,

 un nacré en principe, mais difficile de dire lequel...