mercredi 11 septembre 2019

automnal

une grande chauve-souris tournait en rond dans le séjour tout à l'heure je ne sais pas comment et quand elle est entrée...  elle est sagement ressortie par le couloir et la porte que je lui ai ouverte...

dehors le soir et la nuit, irrégulièrement encore, mais çà commence à sérieusement bramer...

 lui est un habitué,

mais celui-ci, déjà pas bien gros, est tacheté au point que je l'ai un instant pris pour une grenouille...

une très courte pose, pour le frelon, pendant la chasse...

j'avais mis en pot des orpins (sedum) pour expérimenter et parce qu'ils sont jolis... mais les envahisseurs en ont eu raison : je ne connaissais pas Yponomeuta sedella ou Yponomeute de l'orpin... une multitude de petites chenilles (d'un futur petit papillon de nuit blanc) qui transforment le tout en un fantôme au moyen d'une épaisse toile...












rendez-vous galant de tégénaires, 

la découpure,

je les croyais finis mais les onagres n'ont pas dit leur dernier mot...

les oiseaux ont commencé à manger leurs très nombreuses petites graines oléagineuses,





les érigeron sont bien durables, aussi...

angélique,







asters d'automne,



les paons du jour qui éclosent maintenant vont en principe hiverner à l'abri puis ressortir au printemps...









j'ai piqué cette image de jeune coronelle chez mon fils car je la trouve jolie et un intéressant trompe l'oeil et je l'ai d'abord vue avec une gueule grande ouverte façon cobra :-)
http://homdbois.blogspot.com/

autre curiosité, une drôle de biche avec les pattes un peu tordues...


junior le sanglier... et son jumeau...



écureuil... et chat...

samedi 7 septembre 2019


 j'ai cherché un moment mais c'est simplement de la renouée des oiseaux (je ne l'ai pas vue souvent sauf en quantité cette année dans un endroit très sablonneux) toute étalée près du sol, (elle s'appelle aussi "trainasse"), ses nombreuses fleurs ne font qu'environ 2mm...

une goutte de miel car elle avait faim : je craignais que çà se bouscule, mais en fin de saison ce n'est pas le cas... elle est restée seule, et revenue le lendemain pour une autre ration...
mais je crois bien qu'il s'agit de deux espèces différentes, si l'on regarde l'échancrure jaune de l'oeil...








le raisin est mûr... les merles et autres oiseaux sont aussi bien contents...



même une belle épeire diadème qui se trouvait cachée dans ma grappe...
on n'en voit pas trop souvent non plus...



à nouveau un ballet de buses dans le ciel cet après-midi...



 à part les abeilles il n'y a plus trop de butineurs...
quelques bourdons, encore...


vergerette ou érigère du canada : je ne l'ai trouvée que fanée...
(même famille, mais différent que érigeron)



inconnue nocturne,

lui est à son poste, curieusement à moitié enterré dans le parterre de fleurs de l'entrée... froid ? ou plus humide...



"fatigant, la sieste..."