mercredi 4 août 2010

çà grandit... les argiopes de Bruennichi : j'en ai deux côte à côte dans ma plate-bande de menthe...




je pense que c'est la pulicaire dysentérique, qui revient tous les ans sur le pré au sol très dur et sec devant la maison...




une petite araignée sauteuse du nom de sitticus pubescens...
elle ne doit faire que 5 mm environ et se reconnaît à ses nombreux poils, aux points blancs sur son abdomen, et aux pattes légèrement annelées.







un coléoptère qui est commun semble-t-il, et que je n'avais pourtant jamais rencontré : spondylis buprestoides ou spondyle bupreste, comme son nom latin l'indique :-)
sa larve se développe dans les forêts de pin sylvestre entre autres... l'insecte est assez grand... il fait bien 20mm et possède de bonnes pinces pour se défendre...





lui et ses voisins ressemblants sont très fréquents sur les ombellifères...



d'après son faciès, c'est une guêpe germanique... (les guêpes se reconnaissent d'après le dessin de leur "visage"...





le tabac d'Espagne fait partie de nos beaux et grands papillons... il aime particulièrement l'eupatoire chanvrine...








araignée toute noire qui courait sur la route : zelotes, je pense, mais je préfère ne pas m'avancer plus pour son prénom... elles se différencient d'après la couleur noire ou plus ou moins brune des derniers segments des pattes...














galeopsis : très fréquent en forêt...




une autre guêpe venue butiner aussi... à première vue pas la même espèce que la germanique ci-dessus, mais je n'ai pas réussi à capter son portrait...



achillea ptarmina ou achillée sternutatoire... appelée aussi herbe à éternuer...
mais je n'ai pas essayé...


1 commentaire:

Kraxpelax a dit…

Sur le pont d'Avignon. Le coup frappa l'enfant à la machoire. Il resta debout. Sourirant. Le tireur: rien. Le fusil: aucun. Et il y avait cette aube et ce soir pleins d'expectations les plus brillantes.

S'il vous plait...

Poétudes

- Peter Ingestad, Sverige