dimanche 28 mai 2017


le compagnon rouge ou silène dioïque se tient bien et longtemps en vase...




une autre sorte de chenille qui s'amuse à faire la brindille, pour tenter de passer inaperçue......
elle se tend ainsi et reste immobile...


tout comme l'araignée tetragnathe...


quelques nouvelles apparitions au fur et à mesure que la saison avance...
l'iris jaune et son inséparable charançon noir à point blanc...






la laîche à épis pendants est là depuis quelques temps déjà...




zygène,


































le raifort est en fleurs,





























camomille, achillée, sureau noir, égopode,






pas mal d'agrions volent - mais n'aiment pas la photo pour l'instant... contrairement aux premières grandes libellules (libellule déprimée mâle et femelle)






















































elles aiment bien le sommet des perches de haricots... ou d'autres perchoirs...






3 commentaires:

creations et montages a dit…

Bonjour, belles photos, comme toujours. Magnifique l'agrion en contre-jour. J'ai des iris des marrais mais, heureusement, pas les charençons. Bonne semaine

Mathilde Ravery a dit…

Très jolies vos photos et instructives même éducatives. Merci 💙🌈💚💛💜

Silva a dit…

J'adore la photo avec les marguerites .
La "haie"rustique est superbe .